L'Ecologiste n°46, printemps 2016

Dossier : l'état de la planète. Les raisons de sa destruction. Hors dossier : le numérique à l'école, le retour du loup en France, le cœur d'un jardin urbain, les transports à Paris, les rubriques habituelles... Port offert.

Ouverture.

L’Accord de Paris : miracle ou mirage ? par Thierry Jaccaud, rédacteur en chef, p. 3

Que contient réellement l’accord de Paris sur le climat, signé à l’issue de douze jours de nég ociations de la COP21 le 12 décembre 2015 ?

 

Tribunes

Le climat… et les autres crises par Guillaume Sainteny, p. 6-7

Un pavé dans la mare : la crise climatique, pour essentielle qu’elle soit, n’est pas la seule crise écologique. Et si elle masquait les autres ?

 

L’Accord de Paris signe-t-il la fin des énergies fossiles ? par Maxime Combes, économiste, p. 8

Nicolas Hulot a déclaré : « l’Accord de Paris sonne le glas des énergies fossiles ». Qu’en est-il vraiment ?

 

Quel est l’impact du libre-échange sur le climat ? par Geneviève Azam, économiste, porte-parole d’ATTAC, p. 9

TAFTA, CETA... Quels sont les liens entre les accords de libre-échange et la crise climatique ?

 

Que faire contre l’ubérisation de la société ? Par le rédacteur en chef du magazine The Idler Tom Hodgkinson, p. 10.

En 2016, la plus grande société de taxis au monde n’a aucun taxi... On peut faire le même constat dans d’autres secteurs. Que faire ?

 

Présentation de revues      

Cette rubrique présente des livraisons récentes de revues dont dans ce numéro 46  quatre récemment créées, p. 11-12.

 

Campagnes et analyses

Faut-il du tout-numérique  à l’école ? Un collectif d’enseignants, p. 13-16

Fin du livre scolaire imprimé, passage à la tablette numérique : c’est déjà le cas dans 500 écoles et lycées en France. Le gouvernement a prévu que 100% des écoles et lycées seraient numériques en 2018. Comment cela se passe-t-il pour les premières écoles et lycées cobayes ?

 

Au cœur d’un jardin urbain, par Jean-Louis Gueydon de Dives, président de la Fondation pour une Terre humaine, p. 17-18

Comment produire en ville ? Avec quelle relation à la nature et l’environnement ? Réponse dans un jardin de Genève.

 

Quel est l’avenir du loup en France ? par Bertrand Sicard, vice-président de l’association Ferus, p. 43-46

La France comptait 10 000 loups au XVIIIe siècle. La population descend à zéro au cours du XXe puis remonte à environ 300 aujourd’hui. Et demain ?

 

Le vélo, clef d’une ville sobre et compacte par l’essayiste Jean Robert, 47-49.

La circulation automobile a baissé de 55% en vingt ans à Paris. Le report vers les transports en commun existants atteint aujourd’hui son maximum. Que faire ?

 

Des algues OGM dans les agrocarburants ? par Almuth Ernsting, p. 50

Quels sont les enjeux de la culture en masse de de microalgues transgéniques ?

 

Suite dans les idées

Nous présentons des points forts de l’actualité sur des sujets abordés dans les précédents numéros de L’Ecologiste, p. 61.

 

Découverte d’un artiste

Le paradis d’Alain Thomas, par Corinne Smith, p. 52-53

La présentation de l’univers d’un artiste contemporain.

 

Portrait

Armand Petitjean, un passeur d’idées par Jean-Claude Besson Girard, p. 54-55

Il a édité le fameux rapport du Club de Rome et d’autres titres importants dans l’histoire de l’écologie. Qui était-il ? Par l’un de ses amis.

 

Présentation de livres récemment parus

De très nombreux livres analysés dans de nombreux domaines, une mine d’idées ! Essais, mais aussi ouvrages de référence, pratique, jeunesse, beaux livres, DVD... p. 56-63.

 

Agenda

Expositions, conférences, colloques, festivals, salons ou foires... p. 64-65

 

Billet

Imaginez un instant... par Alain Hervé, p. 66

 

 

 

DOSSIER n°46. L’état de la planète et... les raisons de sa destruction.

 

Introduction, p. 19

 

Les limites de la planète par Thierry Jaccaud, p. 20-21

Quelles limites ? Celles au-delà desquelles la planète se transforme en un lieu inhospitalier pour l’humanité. Petit état des lieux.

 

L’extractivisme : la face cachée du système par Alain Gras, professeur émérite à la Sorbonne, p. 22-25

Pour nourrir la croissance, l’industrie minière intensifie ses activités partout sur la planète alors que les mines sont de moins en moins productives.

 

Le problème ? L’idéologie du « développement » par Silvia Pérez-Vitoria, p. 26-27

Quelle est la vision du monde qui mène à sa destruction ? Quelques pages indispensables.

 

Le commerce, c’est la guerre par Yash Tandon, ancien directeur de l’ONG Centre Sud, p. 28-29

Après trente ans de suivi des négociations internationales sur le commerce et de ses promesses, quel bilan ?

 

Visite du nouveau musée de l’Homme par l’ethnologue Thierry Sallantin, p. 30-32 et 37-38.

Une visite incroyable, images à l’appui, qui illustre à la caricature la vision du monde qui détruit les peuples, la nature et l’environnement dans ce nouveau Musée inauguré à l’automne 2015. Et une proposition urgente de changement  afin que le Musée de l’Homme retrouve sa belle vocation initiale.

 

L’Afrique au seuil de la dévastation ? Par le professeur William Laurance, p. 39-40

250 millions d’habitants en 1950, un milliard aujourd’hui, plusieurs demain : de loin le continent où les changements menacent d’être les plus destructeurs dans les années à venir. Quels sont les projets actuels, quelles alternatives ?

 

La Chine, locomotive des pesticides par le docteur Mae Wan Ho, p. 41-42

Quelle est l’influence de la Chine dans le développement mondial de l’industrie des pesticides aujourd’hui ?

__ifPurchasable__
__endifPurchasable__