L'Ecologiste n°41, Automne/Hiver 2013

Dossier: Rivières. Congo, Amazone, Europe: le retour de la Banque mondiale et des projets de barrages. La résistance, les alternatives. Nombreux sujets hors dossier et les rubriques habituelles. Port offert.

Ouverture

Une décision judiciaire historique par Thierry Jaccaud, p. 3

La décision peut-être la plus importante de toute l’histoire de la protection de la nature et de l’environnement.

 

Tribunes

Le scandale des perturbateurs endocriniens par André Cicolella, p. 6-7

Président du Réseau Environnement Santé et spécialiste des perturbateurs endocriniens, il vient de publier Toxique Planète, livre magistral sur la pollution de notre environnement.

 

Réponse aux partisans des OGM par Satish Kumar, p. 8

En Europe, le ministre de l’environnement du Royaume-Uni est un des plus virulents défenseurs des OGM. Réponse, par l’une des grandes personnalités écologistes de la planète.

 

Appel à la mobilisation contre la PAC par José Bové, p. 9

Le député européen explique en quoi consiste la déclinaison française de la nouvelle PAC. Et appelle à se mobiliser pour de nouvelles mesures françaises.

 

Abatage rituel : où en est-on ? par Frédéric Freund, p. 10

Le directeur de l’œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir fait le point sur les pratiques et la législation.

 

Dans la presse

Revues savantes ou militantes, à grande ou à petite diffusion : dans chaque numéro, cette rubrique vous présente une sélection de dossiers ou d’articles de revues, p. 11-12.

 

Campagnes et analyses

Qui sont vraiment les Zapatistes ? par Jean Robert, p. 13-17.

L’auteur est un ami d’Ivan Illich, installé au Mexique depuis 1972. Il nous livre ici beaucoup plus qu’un témoignage.

 

Patrimoine médical en danger par Jean-Michel Morel, p. 18-19

Incroyable. Le docteur Morel, président du syndicat national de la phyto-aromathérapie, demande la levée de l’interdiction décidée en catimini d’un pan entier du patrimoine médical.

 

Portrait

Hommage à François Terrasson par Thierry Jaccaud, p. 41

Rencontre avec Jean-Claude Genot, auteur d’une belle biographie sur François Terrasson qui vient de paraître, son éditeur et la veuve du naturaliste.

 

Campagnes et analyses

L’écologie des peuples nomades par Charles Stépanoff, p. 42-43

Une interview à l’occasion de la sortie d’un ouvrage exceptionnel sur le sujet.

 

Ré-enchasser la nature dans la culture par D. Rasmussen, p. 44-46

La seule société non indigène de l’histoire, c’est la nôtre. Quelles sont les valeurs indigènes ? Comment se les réapproprier ? Pourquoi ? Réponse par un anthropologue qui habite Iqaluit, la capitale du Nunavut.

 

Présentation de livres

42 livres qui viennent de paraître vous sont présentés. Essais, livres de référence, beaux livres, livres pratiques, livres jeunesse, livres remarquables... Indispensable pour vous-même et... pour choisir des cadeaux pour vos proches ! p. 52-60.

 

Suite dans les idées, p. 63

La suite de sujets abordés dans de précédents numéros de L’Ecologiste.

 

Agenda, p. 64-65

Une sélection de colloques, expositions, conférences, salons...

 

Billet

La vie est ici et maintenant, par Alain Hervé, p. 66

 

 

**** DOSSIER Rivières ****

 

Un torrent dans la Chartreuse, par Bernard Boisson, p. 20

 

Introduction au dossier, p. 21

Le péril des barrages paraissait relever du passé. Ce dossier, réalisé en partenariat avec l’ONG International Rivers pour la partie internationale, montre le contraire. Même en France.

 

La relance des grands barrages par la Banque mondiale, par Peter Bosshard, p. 22-23

Directeur de l’ONG américaine International Rivers, Peter Bosshard fait le point sur la nouvelle politique de la Banque mondiale de financement des très grands barrages.

 

Chronologie d’un désastre, p. 24-25.

De 1950 à nos jours, brève description des constructions de grands barrages les plus désastreux financés par les institutions internationales.

 

La fin de l’Amazone ? par Paul Little, p. 26-27.

Cet anthropologue spécialiste de l’Amazone depuis 25 ans décrit les projets d’aménagement du plus grand fleuve du monde par les autorités brésiliennes... avec le soutien de la Banque mondiale.

 

Congo : la France finance le plus grand barrage du monde par Rudo Sanyanga

Le projet de plus grand complexe hydraulique du monde, deux fois la puissance du barrage des Trois-Gorges, compte parmi ses discrets financeurs... la France.

 

Un bon barrage peut-il exister ? par Teddy Goldsmith et Nicholas Hildyard, p. 30

La Banque mondiale prétend avoir appris de ses erreurs passées et promeut désormais, de « bons barrages ». C’est déjà ce que prétendait la Banque au début des années 1980... Nous publions la réponse que firent alors deux pionniers de la lutte contre les grands barrages, Teddy Goldsmith et Nicholas Hildyard, réponse qui reste... parfaitement d’actualité.

 

Faut-il construire des microcentrales ? par Jacques Pulou, p. 37-38

En France, les grands cours d’eau sont déjà équipés. Mais le gouvernement prévoit une augmentation de 50% des petits barrages ! Jacques Pulou, spécialiste de la question à France nature environnement, explique pourquoi c’est une très mauvaise idée.

 

Pour une nouvelle culture de l’eau, par Martin Arnould p. 39-40

Chargé du programme Rivières vivantes au WWF France, Martin Arnould se bat depuis des lustres pour une nouvelle culture de l’eau. Le changement est difficile, mais il y a des exemples concrets qui permettent d’espérer.

 

*

__ifPurchasable__
__endifPurchasable__